★ Dressing ★

N’importe quelle fille normalement constituée a comme fantasme de posséder ÇA :

Un dressing ! (Entre autres futilités tel le prince charmant, la robe blanche et j’en passe)

Je fais personnellement partie de la catégorie de filles qui ont vu ce rêve se réaliser parce que c’était le number one !! Et oui chère madame quand on veut on peut !!

La réalisation de ce rêve s’est bien évidemment concrétisé lors du choix de l’appartement : « Quoi la cuisine est rikiki?! Et alors? Manger peut parfois s’avérer moins vital que posséder 60 paires de chaussures! En plus on ne peut pas réellement ranger des chaussures dans une cuisine, puis de toute façon ma cuisine n’a même pas de placards!» (L’argumentaire était bien plus long à la base, cet appart’ aurait pu avoir tous les défauts du monde, il avait un dressing *yeux qui pétillent*)

Je fais également partie de cette autre catégorie de filles qui même si elle a déjà la chance d’en posséder un, sera toujours insatisfaite de son dressing. Je sais il faut savoir se contenter de ce qu’on a dans la vie mais un dressing ne sera jamais assez grand, assez beau, assez sex and the city, assez pratique, assez rempli, assez rangé…

Le dressing idéal serait bien évidemment celui qui irait au boulot, gagnerait plein de fric et se renouvellerait de lui même, dont le rayonnage de chaussures s’agrandirait à chaque nouvelle acquisition et où un crochet se fixerait par enchantement pour accueillir chaque nouveau sac.

La formule magique n’existant pas encore on doit trouver des solutions pour que notre dressing corresponde à nos attentes. Alors plus on grandi, (oui oui « grandi » parce que « vieilli » c’est encore trop dur pour moi) plus on se dit qu’on préfère la qualité à la quantité, et surtout les classiques indémodables, pour que notre dressing soit au top, pas trop encombré et bien rangé.

Le problème ne se solutionne pas quand on fait partie de cette dernière catégorie de filles (et encore une fois je suis en plein dans le mile) qui aime la qualité en quantité et a déjà cette paire de chaussures indémodables « mais les nouvelles, tu comprends, elles ont pas le même talon » (excuse pouvant se décliner à l’infini, avec entre autres « la même matière », « la même couleur » et ainsi de suite…)

I*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s